L'été est là !

Quel plaisir !

L'été arrive avec ses rayons de soleil, ses apéros et barbecues, ses stages, ses douces vacances en famille, ces petits plaisirs dans le jardin...

Mais soyons attentifs !

Soleil

Chaleur

Insectes

Noyade

Les apéros

L'été est aussi synonyme de petits dangers...

1. Le soleil

Ah ce soleil si attendu !  Il nous donne la pêche et nous permet de refaire le plein de vitamine D.  Nos enfants peuvent jouer des heures dans le jardin ou un parc, et nous en profitons pour prendre un apéro entre amis…  N’oublions pas que le soleil n’est pas toujours notre ami :

Le premier conseil que nous pouvons vous donner c’est d’éviter les heures les plus chaudes (12-16h) en plein soleil.  Le risque de coup de soleil y est d’autant plus important.  Non seulement, cette sensation est très inconfortable, mais à long terme, le risque de cancer est réel.  N’oubliez pas de vous protéger dès les premiers rayons de soleil : crème solaire anti-UV toutes les 2h, à remettre après baignade (attention à appliquer un indice adéquat).  Pour les enfants, votre attention doit être d’autant plus grande qu’ils ont une peau plus fragile.

Pensez aussi à protéger vos yeux du soleil.  Les lunettes « bon marché » achetées en grande surface ne sont pas toujours de qualité suffisante.  Investissez dans une bonne paire de lunette chez un opticien, pour protéger vos yeux sur le long court (verres anti-UV).

Dans votre voiture, les UV ne sont pas arrêtés par les vitres.  Pensez au pare-soleil pour les enfants et à protégez vos yeux.  Le soleil rasant de fin de journée est d’autant plus dangereux, qu’il peut vous aveugler dans un moment de fatigue.

 

2. La chaleur

Avec l’arrivée du soleil, nous pensons aussi aux augmentations des températures.  Quand le mercure monte dans les degrés, nous nous déshydratons nettement plus vite, cela vaut pour tout le monde, mais surtout les enfants et les personnes âgées.  Pensez à toujours boire de l’eau en suffisance.  Lorsque la soif se fait sentir, c’est déjà signe que l’eau est manquante…

 
 
 

3. Les insectes

Les tiques

Le premier indésirable dont nous pouvons parler est la tique.  Petite bête qui peut passer inaperçue, la tique s’accroche à la peau pour se nourrir de du sang et régurgite sa salive en mordant.  Le risque est de provoquer une infection cutanée (par la morsure) mais aussi de transmettre des maladies.  En Belgique, on craint la maladie de lyme, mais dans certains pays d’Europe de l’Est on connait aussi l’encéphalite virale à tiques ou FSME qui peut être prévenue par un vaccin.

Pour se protéger des tiques, il est conseillé de de faire attention lorsque vous êtes dans des lieux à risque (forêts, bois, herbes hautes, …) :

  • Porter des vêtements couvrants (fermés aux poignets/chevilles)

  • Se protéger avec un réplusif (idéalement à base de DEET)

  • Inspecter la peau systématiquement après une activité en forêt (ballade, randonnée, excursion, travail, …)

  • Extraire la tique sans casser sa tête (idéalement avec une pince à tique)

  • Consulter votre médecin si la tique n’a pas su être retirée dans sa totalité ou si une rougeur apparaît au niveau de la zone de morsure

          

Sans traitement, elle peut se présenter plus tard par une deuxième phase : douleurs articulaires et problème neurologiques peuvent se présenter.  Un troisième stade plus avancé peut se présenter des années après une morsure non diagnostiquée et provoquer des problèmes chroniques.

Trois raisons pour rester serein :

  1. Toute morsure n'est pas infectante.

  2. Une tique infectée ne transmet pas nécessairement la maladie.

  3. La maladie de Lyme peut être traitée de manière efficace avec des antibiotiques.

Un test sanguin est possible, mais n’étant pas fiable actuellement nous vous proposons de venir en parler avec votre médecin.

Via la plateforme tiquesnet, vous pouvez déclarer vos piqûres de tiques pour permettre à l’institut de santé publique de mieux analyser la situation en Belgique : nombre de piqûres, pathogènes transmis par les tiques et surtout de faire cette analyse région par région

En cas de morsure, sachez qu’une tique retirée rapidement sans arracher la tête ne parvient généralement pas à transmettre la maladie de Lyme.  Sachez aussi que cette maladie a plusieurs stades :

La première phase est assez typique.  Elle se présente par un érythème migrant : vous pouvez observer une rougeur circulaire, plus pâle en son centre, qui s’étend progressivement.  Cette plaque apparaîtra dans les 3 semaines suivant la morsure.  C’est lorsque cette rougeur est présente qu’on préconise un traitement antibiotique qui guérit efficacement.

 

4. Les noyades

5. Les apéros

Voici venu, chers patients, le retour des beaux jours ! Qui dit soleil dit apéro entre amis… Ce genre de festivités se multiplie et on doit bien avouer qu’il est agréable de s’y retrouver !

Quelques recommandations toutefois, sans vouloir gâcher la fête bien sûr J

Nous vous conseillons de garder toujours votre verre en main. En effet, certaines personnes mal intentionnées pourraient y verser un produit stupéfiant. Ce produit, appelé GHB, est une drogue produisant une amnésie… Ces personnes pourraient donc profiter de ce moment pour profiter de votre vulnérabilité. Les cas similaires se sont malheureusement multipliés en Belgique ces dernières années.

Que ça ne vous empêche pas pour autant de profiter de ce plaisir simple, avec modération tout de même et toujours avec bob J

Santé !

 

article en cours de rédaction (publié en juin 2017)

ESPACE SANTE maison médicale d'Ottignies ASBL

Siège social : avenue des combattants 47/2-49  1340 Ottignies-Louvain-la-Neuve

Numéro d’entreprise : 0462231130 – RPM Nivelles

INAMI : 82550067111  - ASI n° 14

espacesante@mmottignies.be / www.mmottignies.be

BELFIUS : BE27 0682 2010 7373    

TRIODOS : BE68 5230 8044 7734

Pour toute urgence
appelez le 112

Ce site web comporte des informations concernant le personnel de la Maison Médicale Espace Santé. Vous disposez d'un droit de rectification et de suppression des données vous concernant en ligne sur ce site. Pour exercer ce droit adressez-vous à notre référent RGPD: Céline RUA                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 © 2016 MM Espace Santé