La campagne "un Hiver sans Grippe" a commencé

Comme chaque hiver, nous faisons une campagne pour promouvoir la vaccination grippe pour les patients de la Maison Médicale qui y sont plus sensibles.  Mais vous, est-ce que vous en faites partie ?  OUI, si :
  • Vous êtes âgé > 65 ans,

  • Vous souffrez de diabète

  • Si vous souffrez d'une maladie cardio-vasculaire (sauf hypertension artérielle), d'une maladie respiratoire chronique (même asthme sévère), de troubles immunitaires, d’une insuffisance rénale ou hépatique, ainsi que les personnes vivant sous le même toit que vous,

  • Si vous avez bénéficié d'une greffe, ainsi que les personnes vivant sous le même toit que vous,

  • Si vous avez des problèmes de poids, avec un BMI >35,

  • Vous êtes enceinte,

  • Vous faites partie du personnel soignant.

 

Les ordonnances seront disponibles à l’accueil à partir du 15 septembre 2018.

Les rendez-vous "spécial vaccination" seront organisées au dispensaire (semaines du 22 octobre et du 5 novembre 2018).

Mais en parlant de vaccin grippe, est-ce que votre carnet de vaccination est bien à jour ? Voici plus d'informations sur les différents vaccins qui sont utiles selon le moment de votre vie :

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour savoir si vous avez droit à un remboursement dans le cadre de votre assurance complémentaire. Si c’est le cas, demandez à votre pharmacien le formulaire BVAC que vous remettrez à votre mutuelle.
 
 
 
 
 
 

Vaccin grippe

La grippe est une maladie virale des voies respiratoires qui est très embêtante : elle donne de la fièvre, une fatigue importante, des symptômes de la sphère nasale/pharyngée, des courbatures, ...  Et elle peut surtout être dangereuse pour les personnes plus faibles :

  • qui sont âgées > 65 ans,

  • qui souffrent de diabète

  • qui souffrent d'une maladie cardio-vasculaire (sauf hypertension artérielle), d'une maladie respiratoire chronique (même asthme sévère), de troubles immunitaires, d’une insuffisance rénale ou hépatique,

  • qui ont bénéficié d'une greffe,

  • qui ont des problèmes de poids, avec un BMI >35,

  • qui sont enceinte,

 

C'est pourquoi nous conseillons à celles-ci de se protéger par le vaccin, qui permettra d'éviter 40-80% des grippes, car comme tous les vaccins, il n'est pas efficace à 100%.  Ce vaccin vous protègera surtout des effets secondaires de la maladies (comme la pneumonie) qui sont dangereux.

Il faut savoir que ce vaccin ne donne jamais la grippe par l'injection.  La réaction immunitaire causée par le vaccin peut vous donner des symptômes ressemblant à la grippe (sensation de chaud/froid, courbatures, ...), mais ne vous donnera jamais les complications de la grippe que l'on essaye justement d'éviter.

Jusqu’à présent les différents vaccins contre la grippe vaccinaient contre 3 virus différents, selon les prévisions des infectiologues (qui se trompent parfois suite à des mutations du virus comme lors de l’hiver 2014-15).  Depuis 2015, une firme fabrique un vaccin tétravalent, c’est-à-dire qui vaccine contre 4 virus différents.  Les autres firmes ont suivi et proposent toutes ce vaccin au jour d'aujourd'hui.  Il donnerait, selon les avis des spécialistes une meilleure protection contre l’influenza B qui atteint plus les enfants.  

A la Maison Médicale, nous prescrirons le vaccin en DCI (c’est-à-dire sans préciser de marque) afin de vous laisser le choix en fonction des stocks de votre pharmacien.

Pour éviter d'attraper la grippe, tout le monde peut faire attention, par des gestes simples.

Pour plus d'information sur la grippe, vous pouvez consulter le site mongénéraliste.be

Vaccin tétanos

Le Tétanos est une maladie grave qui n'est pas contagieuse d'homme à homme.  En Belgique, il est recommandé de se vacciner contre cette maladie tous les 10 ans.  Lorsque vous vous blessez, il est intéressant d'interroger votre médecin généraliste pour contrôler votre statut vaccinal, surtout en cas de :

  • plaie contuse (avec écrasement des tissus voisins)

  • morsure

  • plaies pénétrantes (à cause d'une écharde ou d'une épine, ...)

  • plaies contaminées (terre, déjections animales, ...)

  • plaies survenues depuis plus de 6h sans traitement

Il n'y a pas de contre-indication à ce vaccin.

Vaccin pneumocoque

Cette vaccination concerne deux publics : les nouveaux-nés et les adultes.  Chez les adultes, il est conseillé pour les personnes ayant un risque accru d'infection pneumococcique, chez les personnes souffrants d'une maladies chronique et chez les personnes de plus de 65 ans.  Nous vous proposons d'en discuter avec votre médecin.

Vaccination des enfants

La vaccination est une des grandes avancées de notre

science médicale.  Actuellement, on vaccine les enfants

dès leur plus jeune age, pour les protéger contre

diverses maladies graves et parfois mortelles.  En

Belgique, la vaccination est proposée gratuitement avant

18 ans pour les maladies suivantes :

  • Poliomyélite (Vaccin obligatoire pour tous)

  • Diphtérie

  • Tétanos

  • Coqueluche

  • Les méningites à Haemophilius Influenzae B

  • Hépatite B

  • Rougeole

  • Rubéole

  • Oreillons

  • Les pneumonies et méningites à Pneumocoque

  • Les méningite à Méningocoque C

Vous pouvez faire vacciner vos enfants via l'ONE ou via votre pédiatre/médecin traitant, qui disposent dans leur frigo de ces vaccins.  Il est important d'oser poser vos questions ou d'exposer vos craintes lorsqu'il y en a, car un bon dialogue permet parfois d'améliorer la couverture vaccinale.
Il faut savoir qu'au delà de la protection individuelle, la vaccination a un impact sur le groupe tout entier. 

Pour toute question, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos médecins ou parcourir la brochure de l'ONE.

...et les femmes enceintes dans tout ça ?

Voilà un beau projet se concrétise : votre petite famille s’agrandit ! 

On vous sollicite beaucoup durant cette belle étape de votre vie et vous avez déjà reçu beaucoup d’informations.  Parmi toutes les visites chez le médecin/sage-femme/kiné, vous a-t-on parlé du vaccin coqueluche ou du vaccin grippe ?

La vaccination durant la grossesse peut parfois être discutée, selon le vaccin proposé.  Actuellement, les études scientifiques montrent que les vaccins inactivés ne sont pas dangereux pour les femmes enceintes et le foetus.  On conseille même certains vaccins durant la grossesse (expliqués ci-après).  Par contre, si ce n'est pas strictement nécessaire, il est déconseillé de faire des vaccins vivants durant la grossesse (ceux-ci reprennent les vaccins : rougeole/rubéole/oreilles, varicelle, poliomyélite oral, fièvre jaune).  Il est conseillé d'en parler avec votre médecin en cas de nécessité (par exemple un voyage en Afrique qui nécessiterait une vaccination contre la fièvre jaune, ...).

 

Le vaccin coqueluche durant la grossesse

La coqueluche est une maladie presque toujours anodine pour les adultes.  Elle se présente surtout par une toux importante…ou pas de symptôme.  Par contre pour les enfants de moins d’un an, et surtout ceux de moins de 6 mois, c’est une maladie qui peut être très grave, voire mortelle.  Malheureusement, les petits ne présentent pas toujours des symptômes aussi typiques, et chez eux les coqueluches sont plus difficiles à diagnostiquer.

Dès lors, il est conseillé de vacciner les bébés dès 8 semaines pour les protéger contre cette maladie (et cinq autres maladies : n’hésitez pas à vous renseigner - via votre médecin traitant ou la consultation ONE - pour de plus ample informations sur la vaccination des bébés).

Comme la vaccination n'est pas efficace avant 8 semaines de vie, diverses mesures ont été mises en place pour protéger les nouveau-nés durant cette période plus « critique ».  Jusque peu, on proposait uniquement la vaccination cocoon (c’est-à-dire qu’on vaccinait les parents et la fratrie du nouveau-né, voire ses grands-parents) pour protéger l’enfant.  Car de nombreuses études ont montré que c’est surtout l’entourage des bébés qui serait le facteur de transmission de la coqueluche, mais cette vaccination n’a pas toujours été très efficace (car elle n'est pas toujours organisée comme il faut). 

Assez récemment, on a pu montrer que la vaccination des femmes enceintes durant le 3ème trimestre permettait un passage transplacentaire des anticorps.  Qu’est-ce que ça veut dire ?  En fait, par cette vaccination (de la maman), la patiente se protège non seulement elle-même en créant ses anticorps (= immunisation active), mais elle immunise aussi son bébé (= immunisation passive).  En effet, les anticorps de la maman traversent le placenta, surtout durant le 3ème trimestre, et vont passer dans le système sanguin du foetus.  Celui-ci viendra au monde avec une meilleure capacité à combattre la coqueluche lors de ses premières semaines de vie (avant sa vaccination de base).  Cette vaccination des femmes enceintes a été instaurée en Belgique en 2013, mais l'est déjà en Angleterre et aux USA depuis 2011.  Depuis, les études montre que cette vaccination est sécure, mais aussi qu'elle est immunogène (l'immunité du bébé a pu être mesurée à la naissance, et on a pu démontrer que les anticorps maternels sont bien présents) et efficace (les études montrent que l'impact de la vaccination serait intéressant sur les effets de la coqueluches chez les nouveaux-nés).


Vous pouvez venir faire ce vaccin directement chez nous, gratuitement : nous avons les stock de vaccins disponibles au cabinet (il ne faut donc pas l’acheter si vous êtes enceinte de 24 à 32 semaines).  Sachez que si vous avez dépassé ce terme, il est bon d’en parler avec votre médecin ou votre gynécologue, mais la vaccination peut encore être réalisée dans le cadre de la vaccination dites cocoon.  Idéalement, le papa du bébé doit encore se faire vacciner, pour cette même vaccination cocoon, s'il n'est pas en ordre.
Actuellement, il n’existe pas de vaccin contre la coqueluche seule, nous faisons donc un vaccin appelé Boostrix (Tétanos, Diphtérie, Coqueluche).

Il est conseillé de faire le vaccin à chaque grossesse (puisque c’est lors de la vaccination que la maman crée les anticorps et les transfert via le placenta à son bébé) entre 24 et 32 semaines.

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter votre gynécologue ou votre médecin traitant.  Il y a des informations intéressantes disponibles sur le site de l’ONE.

Le vaccin grippe durant la grossesse

Comme le vaccin coqueluche, le vaccin grippe est utile durant la grossesse : si vous serez dans votre 2ème ou 3ème trimestre durant l'épidémie de grippe.  Le vaccin se fait à partir du 2ème trimestre.

Le vaccin grippe permet de protéger la maman et le foetus.  D'abord la maman qui est plus sensible durant sa grossesse aux différentes complications de la grippe (sinusites, pneumonie, ...), mais aussi aux risques pour sa grossesse (fausses couches ou retard de croissance).  Notons aussi que l'impact de la fièvre durant la grossesse n'est pas à banaliser.  Pour le foetus, le vaccin grippe a le même effet que le vaccin coqueluche : via la vaccination, la maman produit des anticorps transférés au bébé (qui vont continuer à le protéger plusieurs semaines après sa naissance, alors que lui même ne peut pas être vacciné).

 

Vaccination des voyageurs

Lorsque vous partez en voyage, il est intéressant de voir avec votre médecin si vos vaccins sont en ordre, voire faire des vaccins supplémentaires, spécifiques du voyage.

Selon la destination, les recommandations seront adaptées.  Voici une partie des vaccins qu'on propose pour les voyageurs (à adapter selon votre destination et vos conditions de voyage) :

  • Rougeole-Rubéole-Oreillons (vérifier votre statut vaccinal)

  • Poliomyélite (vérifier votre statutt vaccinal)

  • Diphtérie-Tétanos-Coqueluche (vérifier votre statut vaccinal)

  • Hépatite A

  • Hépatite B

  • Méningite

  • Rage

  • Encéphalite Japonaise

  • Encéphalite à tiques

  • Fièvre typhoïde

  • Fièvre Jaune (vaccin qui se fait uniquement dans les centres spécialisés)

Notez que vous pouvez venir chez nous ou aller à la travel clinique pour une consultation du voyage.  Vous trouverez aussi de multiples informations sur le site de l'Institut de médecine tropicale.

(le contenu des informations a été mis à jour le 17/08/2018)

ESPACE SANTE maison médicale d'Ottignies ASBL

Siège social : avenue des combattants 47/2-49  1340 Ottignies-Louvain-la-Neuve

Numéro d’entreprise : 0462231130 – RPM Nivelles

INAMI : 82550067111  - ASI n° 14

espacesante@mmottignies.be / www.mmottignies.be

BELFIUS : BE27 0682 2010 7373    

TRIODOS : BE68 5230 8044 7734

Pour toute urgence
appelez le 112

Ce site web comporte des informations concernant le personnel de la Maison Médicale Espace Santé. Vous disposez d'un droit de rectification et de suppression des données vous concernant en ligne sur ce site. Pour exercer ce droit adressez-vous à notre référent RGPD: Céline RUA                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 © 2016 MM Espace Santé