Je vote Santé ce dimanche 14 octobre 2018 !

Nous voici en pleine campagne électorale pour les élections communales et provinciales de dimanche 14 octobre.   Ce n’est plus un secret pour personne...d’ici quelques semaines, nous passerons aux urnes pour élire un nouveau collège pour notre commune et pour la province.

 

Certaines compétences de la commune ont une influence sur notre santé.  Afin de vous aider à voter « en Santé », la maison médicale a proposé aux différents partis qui se présentent à Ottignies Louvain-la-Neuve de nous en dire un peu plus sur leurs programmes concernant la santé.

Mais pourquoi est-ce important de se renseigner sur les programmes des différents partis pour les élections communales et provinciales ? Avons-nous (ont-ils) vraiment notre mot à dire en ce qui concerne la santé au sein de notre commune ? On entend souvent dire que cette compétence est plutôt régionale ou fédérale …  Détrompez-vous ! La gestion de notre commune peut avoir un impact sur notre santé !

Comme vous avez pu le lire dans l’article sur la promotion de la santé du dernier Petit Mémo Santé, notre bien-être et notre santé globale dépendent de différentes choses comme le logement (y a-t-il suffisamment de logements sociaux dans ma commune ? Est-ce que les accès sont prévus pour les personnes à mobilité réduite ? …), l’environnement (une plaine de jeux, des bancs, un marché, … autant de petites choses qui sont décidés par le collège des échevins de la commune), la mobilité (quelle est la place de la mobilité douce au sein de ma commune ?), …

Bref, toutes ces petites choses qui, au quotidien, peuvent  nous aider à nous sentir en meilleure forme, en meilleure Santé. Et ce sont des compétences communales ! Donc au moment de VOTER : réfléchissez à ce que vous avez lu, vu et entendu afin de VOTER SANTÉ!

 

Afin de vous éclairer dans ce choix, Espace Santé a invité les différents partis, se présentant aux élections communales d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, par l’intermédiaire de leur tête de liste, de nous dire en quelques mots quel était leur programme au niveau de la santé au sens large, en prenant en compte les différents déterminants de la santé.

Assez parlé ! Laissons la place aux différents partis pour s’exprimer à ce sujet.  Ils sont présentés ici par ordre alphabétique. Merci à eux d’avoir répondu à notre demande.

Avenir OLLN, DéFi OLLN, Ecolo OLLN, Kayoux, OLLN 2.0, PS +

Réponse d'Avenir

Nous sommes convaincu.e.s de l’importance d’une vision globale de la santé, c’est pourquoi nous avons soutenu les projets d’extension de la Maison médicale à Ottignies Centre comme à Louvain-la-Neuve, les ateliers Patchwork et la mise à disposition de l’ancienne Maison de l’Emploi pour le développement de ses activités. Nous savons combien l’accès de santé est difficile aux personnes dont les ressources sont faibles. C’est pourquoi notre volonté est de continuer à soutenir les initiatives d’Espace Santé.

Avenir veut aussi mettre en place un échevinat des familles. Pour répondre de manière globale aux problèmes ayant un impact sur la santé, il veillera au soutien aux aînés, à l’accueil des personnes victimes de violence, des personnes en situation de handicap, à la prévention des assuétudes et l’accompagnement des personnes qui en souffrent, à l’aide à l’apprentissage (alphabétisation, écoles des devoirs, éducation aux médias).

Avenir souhaite également que soit renforcée la collaboration de tous les acteurs de terrain, notamment du CPAS et de la Maison de l’Enfance, de la Famille et de la Santé avec la Maison médicale.

Au regard de l’étendue des besoins (qui ne font que grandir), Avenir est favorable à l’implantation d’autres Maisons médicales, là où le besoin s’en ferait sentir. 

                                                           Pour la liste Avenir

                                                           Nadine Fraselle et Jeanne-Marie Oleffe

 

 

 

 

Réponse de Défi-OLLN

DéFI Ottignies-Louvain-La –Neuve est tout à fait favorable au développement de maisons médicales au sein de notre commune. Et pour preuve ; quand la Ministre De Block, en 2017, a commandé un audit afin de se demander si nos maisons médicales avaient encore une raison d’exister, nous avons été la seule formation locale à organiser (en présence des responsables de l’Espace santé) une conférence à la Grange du Douaire ! Suite à cette soirée-débat constructive, notre formation continue à s’informer régulièrement de la situation. Nous ne pouvons ignorer qu’une maison médicale est le reflet de la population et qu’elle doit pouvoir faire face aux plus démunis, mais aussi de plus en plus à des personnes issues des classes moyennes !
Pour ce faire, DéFI OLLN est et restera très impliqué afin de relayer toute menace auprès des instances régionales et provinciales, et ce avec un maximum de sérieux et d’humanité.
Nous tenons également à remercier tout le personnel de l’Espace santé et de Delta pour leur amabilité et les efforts fournis auprès de notre population locale.

écolo OLLN.jpg

Réponse d'Ecolo OLLN

 

Comme l’OMS qui définit la santé comme « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité », Ecolo Ottignies-Louvain-la-Neuve considère la santé de façon transversale, car les politiques à développer sont toujours étroitement liées à d’autres, comme la jeunesse, l’enseignement, les aînés, l’environnement, etc. Dans nos propositions, nous souhaitons privilégier de façon systématique l’approche préventive plutôt que curative, en attirant l’attention sur l’importance d’une alimentation saine et la pratique régulière de sport.

 

Extrait de nos propositions :

Slider-site-Avenirr-OLLN.jpg
logo.jpg

1. Créer une plateforme de coordination de la santé sur le territoire communal, rassemblant tous les acteurs locaux concernés, afin de favoriser l’échange entre professionnels sur les problématiques propres à notre territoire.

 

2. Travailler, en collaboration avec d'autres (UCL, écoles, PMS, CLPS, Universanté, etc.), l'approche préventive sur la consommation d'alcool, de drogue et de tabac, ainsi que l’assuétude aux écrans, tant en milieu universitaire que scolaire et dans les mouvements de jeunesse.

 

3. Soutenir les maisons médicales dans leur développement sur notre territoire, qui offrent par leur approche multidisciplinaire une médecine de qualité accessible à tous.

 

4. Promouvoir une alimentation plus respectueuse de l’environnement et meilleure pour la santé, notamment en encourageant des restaurants, des traiteurs, des fournisseurs de repas scolaires à réduire les quantités de sel et de sucre, à éliminer les mauvaises graisses dans leurs plats, et à proposer systématiquement des alternatives végétariennes et végétaliennes.

Réponse de KAYOUX

Kayoux, sur les chemins de la démocratie

 

L'objectif central du collectif Kayoux est d'expérimenter la pratique démocratique au sens premier du terme et de remettre le pouvoir de délibération et de décision aux mains des citoyens et de leur expertise.

 

A cette fin :

  • nous prévoyons 8 assemblées populaires par an, au rythme des conseils communaux. Ces assemblées seront décisionnelles

Kayoux.png
  • si nous avons des élus, ceux-ci auront le rôle d'apporter en assemblée toute l'information publique nécessaire et de reporter au conseil communal les décisions prises en assemblée

  • notre programme est uniquement notre méthode, constituée d'outils et de dispositifs qui permettent au plus grand nombre de pouvoir s'informer, réfléchir, s'exprimer, co-construire et décider collectivement, dans une préoccupation du bien commun

  • le contenu du programme est défini par les habitants eux-mêmes, soit à partir de points définis à l'ODJ du Conseil Communal, soit en amenant un point propre porté par un groupe de citoyens.

 

           

Les questions de soins de santé seront dès lors abordées dans ce cadre. Soit en traitant un point spécifique apporté à l'ODJ du Conseil Communal, soit en créant un groupe de travail au sein de l'assemblée pour traiter d'une question particulière ou globale, amenée par des habitants, des professionnels de la santé, des patients,...

Pour plus d'informations sur notre projet, n'hésitez pas à nous appeler au 0460/244.000 ou consulter notre site web kayoux.be

Réponse de LOCAL

La réponse de Local est en cours de réception

...

...

...

...

Réponse de OLLN 2.0

Programme socio sanitaire de notre groupe OLLN2.0

 

Si le programme socio sanitaire que notre groupe envisage de réaliser englobe bien entendu les maisons médicales au forfait que nous considérons comme partenaires, nous pensons important de souligner qu’il se veut d’abord participatif et ouvert, refusant toute exclusive ou privilège…

En voici les grandes lignes, tenant compte du fait que, se voulant dynamique, il est non exhaustif et ouvert à toutes propositions et initiatives rejoignant cet état d’esprit :

  • Développer la médecine préventive :

    • Par une information optimale et fiable à travers le Bulletin communal et les médias avec et par tous les partenaires locaux de la santé ;

    • Par des campagnes d’initiative locale avec la collaboration élargie à tous les partenaires médicaux, paramédicaux et sociaux de notre ville, en ce compris le Cercle local des médecins généralistes (AGECOB), les maisons médicales et tous les autres partenaires « structurés » ou non. Et puis aussi en relayant de manière optimale les campagnes initiées à d’autres niveaux de pouvoir (fédéral, communautaire, régional, provincial) pour éviter les doubles emplois. Ces initiatives cibleront tous les publics.

    • Le milieu scolaire fera l’objet d’actions spécifiques en collaboration avec les PSE (Promotion Santé à l’Ecole). L’expertise du Centre Local de Promotion de la Santé (CLPS) du Brabant wallon sera également sollicitée.

 

  • Aider à une meilleure coordination des soins et services à domicile pour favoriser le maintien chez eux le plus longtemps possible de nos concitoyens âgés, malades et/ou invalides, avec la collaboration du Service de Soins Coordonnés de proximité (CADO) mais aussi de tous les autres services de coordination de soins, le CPAS, les mutualités… et bien entendu de tous les partenaires de la santé « de terrain » dont les maisons médicales, le cercle local des médecins généralistes et de tous les prestataires indépendants et la clinique St Pierre dans le cadre du « lien hôpital-domicile ». L’expertise et la collaboration du Service Intégré Soins à Domicile du Brabant wallon (SISD) et de l’Espace de Concertation pour la Coordination des Soins et Service à Domicile (ECCOSSAD) seront également sollicitées.

 

Assurer une attention à la problématique de la toxicomanie et des assuétudes, en collaboration avec le réseau développé en Brabant wallon dans ses dimensions préventives et de prise en charge. La Maison Médicale Espace Santé s’est beaucoup impliquée dans cette problématique qui, pour l’alcool par exemple, est plus importante qu’on ne le pense; son expertise sera bien entendu aussi prise en compte. 

 

  • Améliorer l’accessibilité aux soins par un travail de sensibilisation des acteurs de santé  et une collaboration dynamique avec le CPAS. Il est évident que les problèmes de précarité et de pauvreté ont un impact négatif sur la santé et que dans ce contexte des solutions concertées doivent être encouragées. Si les maisons médicales au forfait constituent en cette matière une approche très intéressante, d’autres prestataires médicaux et paramédicaux y sont sensibles et d’autres aides, initiatives et législations existent (par exemple le tiers payant social). Une information large à ce sujet doit être développée… 

 

  • Les seniors font aussi l’objet de nos préoccupations avec dans nos priorités la réalisation (enfin !) d’une maison de repos et soins «publique» à OLLN.

 

Bénédicte KAISIN, pour le groupe OLLN2.0

Réponse de PS+ OLLN

 

Pour notre instance politique, chaque citoyen, sans discrimination, doit avoir accès aux soins de santé. 

Pour cela, il nous semble essentiel de renforcer l’accès aux soins de santé de première ligne et de multiplier les actions de promotion de la santé.

En ma qualité d’Assistante sociale de terrain à Solidaris Brabant Wallon Mutualité, je suis très sensibilisée par l’aspect de soins de qualité accessibles à tous.  Dans ma pratique quotidienne, je suis de plus en plus confrontée à des situations dramatiques. Bon nombre de personnes qui avaient un niveau de vie satisfaisant tombent dans la précarité à cause d’un événement fortuit (perte d’emploi, exclusion du chômage, incapacité de travail, …).  Dès lors, les ressources financières ne permettent plus de pouvoir se soigner correctement. Psychologiquement, il est souvent difficile de pousser la porte d’un CPAS ou d’une mutualité pour demander une aide afin d’avoir des soins médicaux ou para-médicaux. A plusieurs reprises, j’ai collaboré avec Espace Santé pour des situations difficiles.

Une maison médicale permet aux patients qui ont signé une convention au préalable de bénéficier gratuitement ou à un tarif très réduit des prestations d’un médecin généraliste, d’infirmiers ou de kinésithérapeutes.  Il faut également souligner le rôle essentiel de la coordination qui existe entre ces praticiens et leurs travailleurs sociaux dans le cadre de la prévention et de la continuité des soins.

Pour nous, il est clair que le soutien des autorités locales aux maisons médicales doit rester une priorité.  Il peut se faire sous forme de mise à disposition de locaux bien situés et d’accès aisés ou sous forme de subsides.  Cela peut, par conséquent, diminuer les interventions du CPAS pour les frais médicaux de ses usagers.

Le pouvoir communal a également un rôle essentiel à jouer dans le cadre de la prévention.

Notre Ville dispose d’un Conseil Consultatif Affaires Sociales, d’ailleurs initié par notre groupe politique en 1989, ainsi que d’un Plan de Cohésion Sociale. Ces deux instances sont également sensibles à la promotion de la santé.

Nous veillerons à continuer :

  • de promouvoir la qualité de l’habitat, de nos infrastructures communales (écoles, crèches, centres sportifs) 

  • de veiller à un environnement sain (suppression des pesticides, accroissement de la mobilité douce,  privilégier les bâtiments passifs ou à basse énergie, notamment lors de demande de permis de construire) ;

  • d’offrir des repas scolaires avec des produits de saisons et de qualité biologique ;

  • d’encourager les citoyens à devenir acteur de leur santé et les informer sur la prévention par le biais d’une alimentation saine et équilibrée, de dépistages, la pratique d’une activité sportive, … via notre site internet : www.olln.be (rubrique « se soigner ») et de nos bulletins communaux.

Annie GALBAN – LECLEF, Echevine.

Tête de Liste PS+ 

ESPACE SANTE maison médicale d'Ottignies ASBL

Siège social : avenue des combattants 47/2-49  1340 Ottignies-Louvain-la-Neuve

Numéro d’entreprise : 0462231130 – RPM Nivelles

INAMI : 82550067111  - ASI n° 14

espacesante@mmottignies.be / www.mmottignies.be

BELFIUS : BE27 0682 2010 7373    

TRIODOS : BE68 5230 8044 7734

Pour toute urgence
appelez le 112

Ce site web comporte des informations concernant le personnel de la Maison Médicale Espace Santé. Vous disposez d'un droit de rectification et de suppression des données vous concernant en ligne sur ce site. Pour exercer ce droit adressez-vous à notre référent RGPD: Céline RUA                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 © 2016 MM Espace Santé